• SisDee SisDee

"Love Revolution", ma nouvelle vidéo en ligne

Dernière mise à jour : 7 mars


Tous Concernés - SisDee​/​Floetry Say Yes - A piece from | Dee LP#6 | Hot, Fast & Home Made | by SisDee https://sisdee.bandcamp.com/album/dee...


LYRICS

Au gré des villages et des rues, jvois kdes sœurs et des frères,

Certains mdisent kjsuis perdue d’avance, kj’ai pas les bons r’pères,

C’est certain kdès ldébut dl’enfance, j’ai manqué d’un bon père,

Clair comme un fer dans ma chair, comme jmourrais pour ma mère ;


Famille décomposée, symphonie inachevée,

Besoin de compenser les failles d’une vie à l’arrachée,

Accrochée aux branches qui lient l’homme au chimpanzé,

Agrippée à la Terre que le Ciel à fécondée.

Jvois tout lmonde pareil, de l’amibe au rocher,

Tout l’monde pareil, dma cousine à Moshé,

Tous dans la même galère, damnés cons, tous condamnés,

A s’aimer pour semer, mémé !


Blanc contre Noir,

Juif contre arabe,

Homme contre femme ;

On est tous cons, tous cernés,

Cernés par les cons,

Tous concernés,

Condamnés à semer,

S’métisser sine die.

Noir contre Blanc,

Arabe contre Juif,

Femme contre Homme ;

On est tous cons, tous cernés,

Cernés par les cons,

Tous concernés,

Condamnés à semer,

S’métisser sine die.

Diviser pour mieux régner, deviser pour mieux saigner,

Tes yeux mdiabolisent et m’excisent en une exquise esquive,

Aussi vrai que ton hypophyse est grise, comme la mienne,

Au fond tu lsais kton fils est mon fils, et ma mère la tienne ;

Me dis pas « Non, pas ta mère», car qui est exempt de péché ?

Jdénie pas non plus mon père, car mon âme tend à pardonner ;

Tant à pardonner à nos pairs sur terre, enfants abandonnés,

Y a maldonne, oh, bad pioche faut redonner ;


Jusqu’à ce que la couleur de la peau ait aussi peu d’importance que celle des yeux, ce sera la guerre,

Jusqu’à ce que les creuseurs de fosses et dresseurs de potence cèdent au feu de l’amour universel, yeah !

Jveux pas m’avouer vaincue, pas rester déçue, pas sombrer déchue, pas tomber des nues, à nue à l’année,

Moi comme toi, comme lui, comme nous quoi, damnés cons, tous condamnés, à s’aimer pour semer, mémé !

Riche contre pauvre,

Vieux contre jeune,

Nord contre sud ;

On est tous cons, tous cernés,

Cernés par les cons,

Tous concernés,

Condamnés à semer,

S’métisser sine die.

Pauvre contre riche,

Jeune contre vieux,

Sud contre noir;

On est tous cons, tous cernés,

Cernés par les cons,

Tous concernés,

Condamnés à semer,

S’métisser sine die.

OK, frères et sœurs de son, la poésie c’est bon, mais,

J’ai plus les nerfs ni l’cœur à faire don de lyrics conscients dans lzef, hè,

Jperds sévère l’humeur l’enfer me fixe constant

Jsuis blessée, délaissée, si stressée,

Combien d’prophètes, de gens de bien, de martyrs, de saints,

Faudra-t-il encore pour qu’on en vienne enfin,

A l’ultime solution, le suprême recours,

Seule vraie révolution, celle de l’amour ?

Hé, cherche pas à savoir si jsuis blanche, beur, khmère ou noire,

Franchement, tu verras qu’ ya rien à voir,

Métisse d’âme et de sang, c’est ça kjveux faire valoir,

Liens emmélés tissés au fil du temps et de l’histoire.

Y a pas d’couleur pour s’aimer, pas d’couleur pour saigner,

Kla douleur d’être cramé, fané, trépané, damné,

Damnés cons, tous condamnés, à s’aimer pour semer, mémé !

Frère contre sœur,

Athées contre croyants,

Hétéros contre homos ;

On est tous cons, tous cernés,

Cernés par les cons,

Tous concernés,

Condamnés à semer,

S’métisser sine die.


Sœur contre frère,

Croyants contre athées,

Homos contre hétéros;

On est tous cons, tous cernés,

Cernés par les cons,

Tous concernés,

Condamnés à semer,

S’métisser sine die.

Hutu contre Tutsi,

Pierre contre uzi,

Politicien, citoyen ;

On est tous cons, tous cernés ;


Chiens contre chats,

Tondus contre frisés,

Majors contre artistes ;

Cernés par les cons,

Tous concernés,


Jazz contre Hip-Hop,

Ragga contre Dance Hall,

Musiciens, chanteurs,

Condamnés à semer,

S’métisser sine die,

S’mêler les sangs à cent pour cent pour s’emmêler à jamais.

A piece from | Dee LP#6 | Hot, Fast & Home Made |, released January 21, 2013

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout